Playing with perception and movement, Florence works with the notion of space by being interested in the multiplication of points of view experienced by the viewer. The distance and the proximity to the works reveal fields of illusions and unexpected wavelengths for the eye, creating a dialogue with the environment.

Her works are transformed according to the effect of light, leading to a variability of tones, nuances and densities. Working with threads for the past few years, glass and fabric add new trajectories and a new plastic language to her creation. She pursues her artistic research on visual immersions where art, architecture and the psychic are articulated. In the experience of the subtle, a transparency is revealed. Captured between the dimensions of the visible and the invisible, where rhythmic, resonance and vibration merge.

Jouant avec la perception de la profondeur et du mouvement, Florence explore la notion d’espace, en s’intéressant à la multiplication des points de vue que le spectateur expérimente. Aussi bien l’éloignement que la proximité par rapport aux œuvres révèlent des champs d’illusions et des longueurs d’ondes inattendues pour l’œil, créant un dialogue avec l’environnement. 

Les œuvres présentées par Florence se transforment selon l’effet de la lumière, menant à une variabilité de tonalités, de nuances et de densités. Travaillant avec le fil depuis quelques années, le verre et le tissu ajoutent à sa création de nouvelles trajectoires et un langage plastique inédit. Elle poursuit ainsi ses recherches artistiques sur les immersions visuelles au sein desquelles l’art, l’architecture et le psychique s’articulent. Dans l’expérience unique du subtil, se dévoile une transparence captée entre les dimensions du visible et de l’invisible, où rythmique, résonance et vibration fusionnent.